L’histoire d’Alsace Nature débute le 20 mars 1965, autour des docteurs Henri-Jean MARESQUELLE et Henri ULRICH, alors Président et Vice-Président de l’association connue à l’époque sous le nom d’Association Fédérative Régionale pour la Protection de la Nature (AFRPN). La nécessité de créer un tel mouvement vient d’un constat : l’aménagement du territoire ne prend que trop rarement en considération ses effets sur les sites, les paysages, le patrimoine, l’équilibre biologique et la réglementation en matière de protection de l’environnement est quasi inexistante.
Les premiers pas de l’AFRPN l’emmène vers l’initiation d’un inventaire des sites, monuments naturels, plantes et animaux rares ou menacés, dans le but de définir les moyens à mettre en jeu pour les protéger. L’un des premiers chantier sera la mise sur pied de la surveillance des faucons pèlerins.

 

Aujourd’hui, les préoccupations sont les mêmes, mais les objectifs et les enjeux ont progressivement pris de l’ampleur. Alsace Nature sensibilise,  interpelle, conteste, fait pression :

    • en réunissant et coordonnant les volontés et les efforts pour la sauvegarde des sites et des paysages dans toutes leurs composantes sol, eau, flore, faune, milieux naturels et sites bâtis, et pour la défense ou la réhabilitation du milieu de vie : opposition aux projets de centrales nucléaires, à l’implantation d’usines chimiques ;
    • en informant et sensibilisant la population sur tous les aspects d’un nécessaire respect du milieu de vie : animations, expositions, éducation à l’environnement des scolaire et du public, formation de guides nature ;
    • en engageant ou en entretenant des relations avec l’administration, les élus et tous corps constitués ;
    • en participant à l’élaboration des plans d’aménagement, aux commissions communales de remembrement, et à tout autre organe de concertation ;
    • en proposant des mesures législatives dans les domaines de la nature et de l’environnement ;
    • en étudiant et proposant des mesures de protection pour des paysages ou des monuments naturels, ou pour l’un ou l’autre de leurs éléments, éventuellement d’assurer cette protection par l’acquisition ou la location de certains droits sur les zones à protéger, par leur gestion et leur entretien ;
    • en entreprenant des recherches et des expertises sur les pollutions du sol, de l’eau et de l’air, sur l’état de la flore et de la faune, des paysages et des milieux naturels ;
    • enfin, en usant de tous les moyens légaux disponibles pour défendre le milieu de vie : actions en justice contre les industries polluantes, .

 

Les agressions que subit la nature continuent, il reste beaucoup à faire… mais le bilan est tout de même positif. Après plusieurs décennies d’engagement, Alsace Nature, avec ses associations et ses membres, a fortement contribué ou a été à l’origine de :

  • la sauvegarde des forêts rhénanes, qui étaient vouées à l’industrialisation,
  • la création des réserves naturelles des Hautes-Vosges,
  • la réintroduction du lynx et du castor en Alsace,
  • la préservation des dernières prairies du Ried menacées par la maïsiculture,
  • la protection des pelouses sèches les plus remarquables du piémont vosgien.

Statuts de l’association Alsace Nature

Règlement intérieur de l’association Alsace Nature